Enjoy LIVE Music - commit to a sustainable future

Les lieux de musique live tels que les clubs et les festivals occupent, avec les artistes, une place centrale dans l'écosystème des musiques actuelles. Ils offrent à leurs publics des concerts inoubliables et des expériences humaines précieuses. De plus, ils abordent, dans la mesure de leurs possibilités et de leurs capacités, des thèmes actuels et socialement pertinents. 

L’un de ces thèmes, qui est à la fois d'actualité et socialement pertinent, est celui de la durabilité. Nous aimerions nous pencher plus en détail sur ce sujet, notamment parce que le développement durable constitue l'un des six champs d'action dans le message culture 2025-2028.

30 nov. 2023
Comment définir la durabilité ou le développement durable ?

Dans son Agenda 2030 l'ONU a formulé au total 17 objectifs qui englobent des aspects sociaux, économiques et écologiques. Ces objectifs ont également été adoptés par la Suisse et illustrent l'interprétation large de la notion de développement durable.

En ce qui concerne les scènes de musique live, la durabilité signifie un écosystème des musiques actuelles durable et solide sur le long terme, pour toutes ses structures et toustes ses acteur-rices. Ici aussi, on peut faire la distinction entre les aspects sociaux, économiques et écologiques, en s'appuyant sur la définition de Live DMA

  • Les aspects sociaux comprennent entre autres la justice sociale, l'inclusion et la diversité. 
  • Les aspects économiques incluent des conditions de travail qui permettent aux personnes actives dans le domaine de la musique live de bénéficier de stabilité et de sécurité autant financières que psychologiques.  
  • Les aspects écologiques concernent la sensibilisation aux émissions de CO2 et la réduction de ces dernières, ainsi que la garantie que notre environnement et notre planète restent sains et vivables. Car, comme le dit Music Declares Emergency : « No Music On A Dead Planet ». 

Comme la durabilité peut être interprétée de manière très large selon la définition employée et qu'elle englobe aussi bien des aspects sociaux et économiques qu'écologiques, nous nous pencherons dans un premier temps sur la durabilité écologique. Dans l'esprit de « Enjoy LIVE Music – commit to a sustainable future ».

9 jan. 2024
Quel est le rôle de la culture dans le processus vers plus de durabilité ?

Le rôle selon l'appel à l'action d'Eurocities:

Pour répondre à la question du rôle de la culture dans le processus vers plus de durabilité, nous aimerions citer l’appel à l’action d’Eurocities :

« Arts, culture and heritage, in all their diversity […] are a source of emancipation, a space for collective expression and awareness, a force that unites, and a lever to make our territory lively and attractive throughout the world. » 

En d'autres termes : la culture, dont la musique live constitue une partie significative, est une source d'émancipation et de sensibilisation ainsi que de confrontation avec des thèmes actuels et socialement pertinents. En outre, l'art et la culture constituent un levier pour des changements positifs. Ils peuvent encourager la pensée critique et la solidarité. 

Si l'on part du principe que la culture, et donc l'écosystème de la musique live, exerce l'influence susmentionnée, on peut en conclure que la culture peut également jouer un rôle important dans un processus vers plus de durabilité et agir comme levier de sensibilisation et de changement. 

Le rôle selon LiveDMA:

Live DMA, réseau européen des clubs et des festivals de musiques actuelles dont PETZI est membre, attribue également à la culture un rôle important dans l'évolution vers une plus grande durabilité écologique : 

« Culture is strongly interconnected with our vision and way of life. It indeed has a powerful role to play in ecological transition. The societal impact of culture must not be underestimated. […] In other words, music events can be a driver for societal change. They can give examples of how to do things differently. » 

En d'autres termes, face à la crise climatique imminente, la culture peut agir comme un levier de changement social. Elle peut inspirer une autre façon de voir les choses et d'agir. Et elle peut jouer un rôle de modèle. 

Live DMA a créé un aperçu du rôle du secteur de la musique dans la durabilité et des actions déjà mises en œuvre dans le secteur européen de la musique live. Vous trouverez l’aperçu ici.

Le rôle sur la base du rapport de Music Declares Emergency Suisse:

Au-delà de son importance sociale et de sa capacité à sensibiliser et à inspirer, nous souhaitons mentionner un troisième point qui explique pourquoi la culture joue un rôle important dans la transition vers un développement durable.

Ce dernier point est tiré d'un rapport de 2022 de Music Declares Emergency Suisse. Cette initiative qui milite pour une réaction collective à l'échelle du secteur musical face à l'urgence climatique, a publié l'année dernière un rapport sur l'empreinte carbone des festivals de musique suisses.

Ce rapport montre que l'organisation de festivals de musique (ou d'événements musicaux en général) a un impact écologique. Et il soulève la question : Comment les festivals de musique, et également les clubs de musique, peuvent-ils réduire leurs émissions et organiser des événements plus durables sur le plan écologique ? 

Vous trouverez le rapport complet de Music Declares Emergency ici.

26 fév. 2024
La définition de la situation de départ

Par où les salles de concerts ou les festivals peuvent-ils commencer pour rendre leurs événements plus durables sur le plan écologique ? Dans quels domaines sont générés le plus d’émissions ?

Un point de départ pour la conception de mesures concrètes pour des événements plus durables sur le plan écologique peut être de déterminer combien d'émissions sont produites dans quels domaines de l'organisation de l’événement. Cela permet de cibler les mesures à prendre là où elles auront le plus d'impact.

Mais le calcul de l'empreinte carbone d'un club ou d'un festival n'est pas si simple et nécessite des ressources considérables – des ressources qui ne sont souvent pas disponibles.

C'est pourquoi nous souhaitons partager avec vous quelques ressources qui montrent les possibilités et les outils disponibles pour calculer l'empreinte carbone. Nous souhaitons également citer quelques exemples de calculs effectués. Ces exemples peuvent vous aider à comprendre quels sont généralement les domaines qui génèrent le plus d'émissions, et peut-être vous inspirer.

Live DMA – exemples européens et outils de calcul

Live DMA postule que « savoir, c'est pouvoir » ou « mesurer, c'est pouvoir ».

Comme le calcul de l'empreinte carbone d'un club ou d'un festival n'est pas si simple, Live DMA a créé une liste de différents lieux de musique live qui ont calculé leur empreinte carbone. Ces exemples montrent les différentes possibilités d'aborder cette mesure – de l'approche DIY à la collaboration avec des institutions locales.

Vous trouverez l'aperçu de Live DMA ici.

En outre, Live DMA renvoie à la fiche d'information de SHIFT Culture, qui compare différents outils de calcul de l'empreinte carbone des organisations culturelles.

Vous trouverez la fiche d'information ici.

Music Declares Emergency Suisse – rapport sur l’empreinte carbone des festivals suisses

En 2022, Music Declares Emergency Suisse a mené une étude sur l’empreinte carbone des festivals de musique suisses. Le rapport qui résulte de cette étude donne une idée de la situation en matière d'émissions des festivals de musique suisses.

En plus du calcul de l’empreinte carbone des festivals suisses, Music Declares Emergency Suisse analyse également quels domaines génèrent combien d'émissions. Les domaines étudiés sont : la mobilité des artistes et du public, la consommation (c'est-à-dire la nourriture et les boissons), l'hébergement, les produits imprimés, l'énergie, les déchets et l'eau.

L’impact des différents domaines varie. Ainsi, la mobilité des artistes et du public représente la plus grande partie des émissions, suivie par les boissons et la nourriture.

Même si seule une partie des festivals qui composent le paysage festivalier suisse a participé à l'étude, celle-ci donne une idée des domaines des festivals qui génèrent généralement les plus grandes émissions et où il est donc judicieux de prendre des mesures.

En outre, le rapport de Music Declares Emergency Suisse développe des scénarios sur la manière dont des mesures pourraient être prises et sur l'impact qu'elles pourraient avoir.

Vous trouverez le rapport de Music Declares Emergency Suisse ici.

Autres Projets & Campagnes