News · Politique Temps de lecture approximatif : 3 min.

Message Culture 2025-2028: prise de position de PETZI

Dans le cadre de la consultation par l’Office fédéral de la culture (OFC) du prochain message culture 2025-2028, PETZI a déposé une prise de position auprès de la Confédération.

Dans cette prise de position, PETZI se prononce sur cinq points qui nous paraissent les plus pertinents pour nos membres clubs et festivals. Au-delà de ces points, PETZI soutient la prise de position récemment publiée par la Taskforce Culture, notamment la demande d'accorder davantage de moyens au secteur culturel dans son ensemble, compte tenu des défis actuels et futurs.

Le premier point de la prise de position de PETZI concerne l'absence du terme de salles de concert ou de clubs dans le prochain message culture :

Il nous semble essentiel que le terme « salle de concert / club » soit inscrit dans le message culture. Au-delà de leur importance culturelle et économique, ces structures ont un fort impact social (intégration et cohésion sociale) et jouent un rôle conséquent dans la formation continue (apprentissage dans la structure et valorisation du bénévolat par l’acquisition de compétences).

Le deuxième point de la prise de position de PETZI porte sur la question complexe de la rémunération des acteur-rices culturel-les.

PETZI est en principe très favorable à l'objectif d'une rémunération équitable de toutes les personnes travaillant dans le secteur culturel. Cependant, pour garantir que toutes les professions de l'écosystème de la musique live soient prises en compte, il faut une définition plus claire du terme « acteur-rice culturel-le ». Les conditions de travail dans le secteur culturel doivent être améliorées à tous les échelons, tant pour les professionnel-les qui travaillent sur scène que pour celleux qui travaillent en coulisses. PETZI souligne l'importance d'une approche globale et d'une implication adéquate de toutes les parties concernées dans les discussions relatives aux salaires minimaux.

Dans le troisième point de sa prise de position, PETZI salue le fait que les musiques actuelles soient prises en compte de manière plus importante dans ce message culture, compte tenu de leur importance artistique et sociale. Mais il est également nécessaire que des mesures (de soutien) plus concrètes découlent de cette constatation. Il paraît en outre incompréhensible que de nombreux acteurs importants de l'écosystème de la musique live ne soient pas mentionnés, comme les clubs et festivals ou encore Swiss Music Export qui figurait pourtant dans le message précédent.

Dans le quatrième point de sa prise de position, PETZI exprime sa joie de voir la mention du bénévolat et de son importance dans le domaine de la culture, tout comme la constatation que la gestion du bénévolat nécessite de nombreuses ressources. PETZI regrette par contre que la mise en place d'instruments concrets pour garantir la promotion et le maintien du bénévolat ne soit pas envisagée ni même évoquée.

Dans ce contexte, nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que nombre de nos membres sont toujours à la recherche de bénévoles. N'hésitez donc pas à faire le tour de votre scène locale et à ouvrir les yeux et les oreilles – nos membres seraient certainement ravis d'accueillir des bénévoles énergiques.

Dans le cinquième point de sa prise de position, PETZI demande à l'OFC de soutenir l'idée d'une « Lex Spotify » et de créer un groupe de travail afin d’entamer les discussions sur cette question, qui pourrait en partie s’appuyer sur le modèle de la « Lex Netflix ».

Plus de publications