The Young Gods (CH)

Price starting at CHF 30.00

Get tickets

ROCK EXPÉRIMENTAL

30.- / 35.- (caisse)
Gratuit avec l'AG Culturel, l'Abobo et le Pass Bienvenue. Les détenteur.ice.s de ces cartes doivent réserver au +41 27 321 18 93 ou sur info@leportfranc.ch

Navettes gratuites :
Gare - Place du midi - Port Franc

See the official website

Friday 9 December 2022

Le Port Franc – Sion

  • Doors open at:
    20:00
  • Event starts at:
    20:30
Organized by: Le Port Franc
Share on:
The Young Gods (CH)

The Young Gods (CH)

The Young Gods reprennent la route en décembre 2022 pour une série de concerts exceptionnels en Suisse. Et comme à leur habitude, Franz Treichler, Cesare Pizzi et Bernard Trontin, tiennent à nous surprendre. Dans un premier temps, les Gods présenteront leur nouvel album « The Young Gods Play Terry Riley Plays In C », dont la sortie est prévue le 9 septembre 2022 chez Two Gentlemen. Le trio offre une nouvelle interprétation de cette œuvre majeure de la musique contemporaine en développant un nouveau vocabulaire sonore et aventureux. Puis s’en suivra un set composé de nouveaux titres qui paraîtront sur leur prochain album prévu pour 2023. Certains titres bien connus du public viendront compléter ce concert inédit!

Visit The Young Gods (CH)'s official website

Perrine 3000 (CH)

Guitariste issue dans un premier temps d’un groupe de garage punk folk (Perrine & les Garçons) , et évoluant depuis 11 ans dans la formation d’Adieu Gary Cooper (projet toujours actif avec un album en préparation). Lapsteel noyée dans l’écho et guitare distordue accompagne dès lors synthétiseur analogique et drum machine. Plongée dans une mer où le vieux Poséïdon s’appelle Alan Vega, Perrine 3000 rencontre les amours liquides d’une pop douce et touchante. Pris dans la boucle de ses machines, guitare en bandoulière et boucles sur le front, elle part en solo, loin de ses frères d’Adieu Gary Cooper avec qui elle officie depuis 11 ans. Envolées froides et souvenirs de nuits puissantes, son EP s’ouvre avec Tout ira bien, injonction pleine d’espoir cynique sur fond de delay martelé jusqu’à la fin de l’effort. Mixé par Luc Bersier (Pandour, Reymour), ce disque d’automne beau à chialer nous laisse entrevoir le rictus lysergique de Peter Kember flottant dans la nuit-étincelle, comme le sourire malin du chat du Cheshire dans les paradis d’Alice.