NOX ORAE 2018 - SAMEDI

Nox Orae, 9ème édition – Day 2
Programme du samedi 1er septembre 2018 :
Fat White Family (UK), faUSt (DE), Yossi Fine & Ben Aylon (IL), Klaus Johann Grobe (CH), Qujaku (JP)

Portes: : 18h30
Début: 19h15
Fermeture: 04h00

Plus d'infos:
www.noxorae.ch
www.facebook.com/festival.NOX.ORAE

Vendredi 31 août 2018: Ariel Pink (US) + Wooden Shjips (US) + Fontaines DC (IE) + Bike (BR) + Flammkuch (CH)

Organized by:   Nox Orae

See the official website

Sept. 1, 2018

Nox Orae – Vevey

  • Doors open at:
    18:30
  • Concert starts at:
    19:15
Share on:
NOX ORAE 2018 - SAMEDI

Fat White Family

« Nous sommes perdus. Il ne nous reste plus qu'à chanter notre déchéance et danser au son de notre déclin. » disait déjà Lias Saoudi, chanteur charismatique de la family, à Télérama avant les attentats de Paris et le Brexit. Légers soucis de gestion du quotidien quand on se penche sur le CV des membres de Fat White Family : drogue, alcoolisme, hygiène corporelle négligée, quéquette à l’air lors des lives, paroles douteuses en veux-tu en voilà, etc. Le groupe londonien rejoint le panthéon des déglingos de la musique garage rock au côté de Richard Hell, Mark E. Smith (repose en paix) et des premiers Libertines. Avec « Champagne Holocaust », l’album originel de 2013, puis « Songs for Our Mothers », second effort sorti en 2016, le groupe sillonne les festivals depuis plusieurs années avec, lors de chaque prestation, cette frayeur et cette interrogation pour le public : qu’est-ce qu’ils nous préparent ? Bêtes et méchants ou attachants et transgressifs, peu importe, derrière cet apparent laisser-aller se cache un des derniers vrais groupes politiques « à l’anglaise ».

Visit Fat White Family's official website

faUSt

Sur une carte de l’édition rock du Trivial Pursuit, on peut lire : « Citez trois noms de groupes de krautrock ». Les premiers qui viennent à l’esprit sont : Can, Neu! et faUSt. Sur une autre carte est inscrit : « Quel groupe historique de krautrock est toujours en activité ? » Une seule bonne réponse : faUSt ! C’est ainsi que les membres fondateurs du combo, Jean-Hervé Péron et Zappi W. Diermaier, honoreront Nox Orae de leur présence. Sur scène, le groupe, qui peut demander une bétonneuse et une tronçonneuse pour agrémenter sa musique d’expérimentations sonores et visuelles, n’a en rien perdu de sa superbe grâce une continuité musicale depuis 1971, année de la sortie de son premier album sur Polydor. Créateur d’un genre nouveau au début des années septante, référence mythique pour une grande partie des groupes actuels, le trio allemand illuminera Nox Orae de son aura cosmique en inscrivant sa propre constellation dans le ciel étoilé.

Visit faUSt's official website

Yossi Fine & Ben Aylon

« Music from the Blue Desert », tel se nomme l’album de Yossi Fine et Ben Aylon. Ce désert n’est pas que celui des hommes bleus (les Touaregs), il est un espace ouvert offert à plusieurs cultures. Avec ce projet, les deux Israéliens proposent un kaléidoscope de leurs bagages musicaux. Ben Aylon est reconnu comme batteur et percussionniste au style rythmique unique, le « Neu-African Drumming », qui s’inspire de la tradition wolof sénégalaise, notamment. Yossy Fine, producteur mondialement reconnu, a été le bassiste régulier du Malien Vieux Farka Touré et du Gil Evans Orchestra, mais également celui de David Bowie, Lou Reed ou Brian Eno. Il y a presque vingt ans, il forme Ex-Centric Sound System avec des chanteurs ghanéens. Le duo Israélien fait exploser les frontières du désert, entre musique traditionnelle, jazz et dance africaine. Au soleil couchant, sur la plaine de Nox Orae, les corps vont s’échauffer, se mouvoir, puis danser !

Visit Yossi Fine & Ben Aylon's official website

Qujaku

Formé en 2013 d’abord sous le nom The Piqnic avant de se rebaptiser Qujaku en 2016 (bonne idée d’ailleurs), le quatuor japonais est reconnu dans les milieux underground nippons pour son esthétique à la fois gothique, bruitiste et shoegaze. A l’écoute de « Keiren » (qui signifie « convulsions » en français ou « être beau mal » en romand), difficile de ne pas penser à un mur sonore de My Bloody Valentine qui aurait rencontré Nisennenmondai pour l’aspect rythmique hypnotique. Pour leur deuxième tournée hors du Japon, Qujaku clôtureront cette édition de Nox Orae. Avertissement : préparez-vous à vivre une expérience intense et puissante !  EN

Visit Qujaku's official website

Klaus Johann Grobe

Alliage de chimie zurichoise et bâloise, Klaus Johann Grobe font partie des plus illustres représentants de l’Helvétie à l’étranger depuis leur premier EP en 2013. Référencés sur Pitchfork, conviés au Levitation festival d’Austin (USA) et dans tous les plus grands festivals européens, signés sur le label américain Trouble In Minds Records, ils ont également tourné avec The Growlers ou Temples. Les Suisses utilisent la langue de Goethe et de Hofmann pour créer une alchimie des plus réjouissantes : faire de la kraut dance music ! Ce kaléidoscope de textures psychédéliques et disco, qui aurait pu surgir de la no wave new yorkaise si les Klaus Johann Grobe n’étaient pas nés trop tard, fait résonner le chant de la Suisse sur les haut-parleurs de tout l’occident ! Rare en Romandie, le duo, qui se multiplie sur scène, fait exploser les corps et les connections nerveuses comme ESG en 1983 : « I want to dance / Dance / Well, you swivel your hips / And you shake them all down / To the ground ! »

Visit Klaus Johann Grobe's official website