Les Urbaines

Le temps d’un weekend, Les Urbaines explorent les esthétiques émergentes. Grâce à eux, on expérimente une alternative à ce qui est établi, via un mélange des formes visuelles, sonores et performatives. Durant la nuit, cinq artistes se succéderont pour ouvrir la voie à de nouveaux langages artistiques.

Au programme : 

23h45 > Tarren Johnson (performance, première suisse)         
00h50 > SUUTOO (performance sonore, première)              
01h30 > W00dy (live, première européenne)       
02h20 > TAAHLIAH (dj set, première suisse) 
03h25 > Brooklyn Bridge (dj set) 

Tarren Johnson (us – performance)
The Settlers Lounge

Au cœur d’une reconstitution fictive évoquant un parc d’attractions patrimonial, les protagonistes prennent la forme de statues de cire et rejouent des scènes historiques. Les postures, les costumes, les bribes de texte et de son touchent notre imaginaire, abordant l’histoire comme un matériau malléable où les souvenirs collectifs du passé sont inventés pour le présent. Tarren Johnson, qui vit actuellement à Berlin, propose avec The Settlers Lounge une performance installative qui traite de l’esthétisation voyeuriste et fantasmée de nos représentations.

Avec : Andrew Clarke, Shade Theret, Composition musicale par Forrest Moody, Installation par Joel Cocks

SUUTOO (uk – performance sonore)
Andedräkt / To Undo Hurt

Usant du pouvoir de métamorphose de l’apparence (vêtements, coiffure, maquillage, tatouages éphémères), SUUTOO utilise la fantaisie comme un potentiel créatif qui offre des modes alternatifs d’être au monde. Cela se traduit au niveau sonore par une dramaturgie non linéaire, construite sur des platines de DJing utilisées comme instruments. Basé à Londres, SUUTOO mélange différents médiums dans ses lives et vise une dimension plurisensorielle, qui ne peut être atteinte sans brûler quelques bâtons d’encens.

W00dy (us – live)

W00dy produit une musique techno hardcore qui part dans tous les sens, en forme de sabotage virtuose et excessif. L’artiste basée à Pittsburgh se donne pour mission d’amener l’absurdité au club, multipliant les superpositions rythmiques et les cut-up vocaux. Ses morceaux, faits pour provoquer des sensations délirantes, amènent la culture rave à un niveau d’intensité et de vélocité renversants.

TAAHLIAH (uk – dj-set)

TAAHLIAH est unx artiste, activiste et DJ de Glasgow. Ses productions musicales, aussi brutales que pop, expérimentent un idéal sociétal de fluidité qui fait écho aux débats qu’iel anime au sein des sphères artistiques de sa ville. L’enjeu y est de discuter de l’invisibilité des minorités et des incidences produites par le modèle binaire. Les sets de TAAHLIAH trouvent un potentiel libérateur dans une dance pop exagérément efficace, où l’emballage glossy sert à la politisation du propos.

Brooklyn Bridge (ar – dj-set)

Brooklyn Bridge est un projet porté par l’artiste, DJ et curatrice Elin Gonzalez qui a grandi en Argentine et réside maintenant à Bâle et Genève. Avec un goût prononcé pour les cadences soutenues, les ambiances saturées et distordues, les sets de Brooklyn Bridge explorent avec humour des registres ironiques ou émotionnels. Ils brouillent les lignes entre subculture et mainstream, offrant un miroir déformant de la société du divertissement.

Club Festival Gratuito

Organizzato da:   Les Docks

Vedere la web ufficiale

06 Dicembre 2019

Les Docks – Lausanne

  • Le porte aprono a:
    23:00
  • Il concerto comincia a:
    23:45
Pubblica su:
Les Urbaines